Panthéon – Santa Maria ad Martyres

Adresse : Piazza della Rotonda

00186

ROMA , Lazio

Voir sur la carte

Contact

Tél 2 : 0039 06 68300230

Commentaire culturel

Stendhal a dit du Panthéon qu'il "est ce qui nous reste de plus parfait de l'architecture romaine". Devant, le nom de la piazza della Rotonda ("place de la Rotonde") évoque à lui seul la forme parfaite de cet ancien temple.
Construit à l'origine par Agrippa en 27 av. J.-C., dédié à tous les dieux ("panthéon"), ayant connu bien des vississitudes (brûlé en 80, il fut restauré par l'empereur Domitien puis reconstruit par l'empereur Hadrien (117-138), fermé au IV° siècle (comme tous les sanctuaires païens) et saccagé par les barbares en 410), il fut sauvé par le pape Boniface IV (608-615) qui le transforma en église. Sa couverture en tuiles de bronze fut emportée par Constance II à Constantinople et les clous et les plaques de bronze des poutres du porche servirent à la fabrication du baldaquin du Bernin à Saint-Pierre...  
Pourtant, il se présente aujourd'hui encore dans toute sa majesté : derrière la façade à colonnes et fronton a été érigée une extraordinaire coupole. A l'intérieur, l'impression d'harmonie et de grandeur est immédiate. Son diamètre, égal à sa hauteur, est de 43 mètres.
 

Suggestions

Le Panthéon est une des plus importantes réalisations de l'Antiquité parvenues jusqu'à nous. Ses proportions parfaites et ses dimensions extraordinaires imposent une visite qui pourra être rapide mais qui reste indispensable.
Le Panthéon abrite aussi le tombeau de Raphaël.

Commentaire spirituel

Sur les pas des martyrs.
Le Panthéon était à l'origine dédié à tous les dieux.
C'est aujourd'hui, depuis le VII° siècle, l'église Sainte-Marie-des-Martyrs.
Vingt-huit charrettes d'ossements de martyrs chrétiens auraient été déversées sous le pavement.
Le chrétien peut (difficilement !) s'y recueillir, en associant la mémoire des premiers fidèles à celle de ceux qui, sans connaître le vrai Dieu, ont tenté d'approcher en ce lieu l'idée du divin.