Italie > Assise

Basilique Saint-François

Commentaire culturel

La basilique Saint-François se compose de deux églises superposées : la première, la basilique inférieure  bâtie dans la roche du Mont Subiaso entre 1228 et 1239. La seconde, la basilique supérieure construite dans un style gothique entre 1230 et 1253. Les franciscains et l’Église ont fait appel aux plus grands artistes de la seconde moitié du XIIIème siècle et de la première moitié du XIVème siècle pour prendre en charge la décoration de la basilique qui devient ainsi un témoin exceptionnel d’une époque charnière où une césure profonde s’opère entre une façon de peindre fidèle au monde médiéval et une manière novatrice et révolutionnaire, prémisse des temps modernes. La fresque sur la vie de saint François réalisé par Giotto dans la basilique supérieure est notamment considérée comme le plus important ensemble de fresques du XIIIème siècle qui nous soit parvenu. En dehors de Giotto, parmi les artistes qui ont participé à la décoration de la basilique, certains sont de grande renommée : Simone Martini qui décore la chapelle Saint-Martin, Cimabue à qui on doit le le portrait de saint François, le siennois Pietro Lorenzetti ou encore l’anonyme Maître de saint François dont le cycle de fresques sur la vie de saint François a été mutilé par l’ouverture des chapelles latérales.

Commentaire spirituel

Saint François est tout d’abord enterré le 4 octobre 1226 dans l’église Saint-Georges où il est canonisé en 1228. Son corps est ensuite transféré le 25 Mai 1230 dans la crypte de la basilique Saint François. Son corps est si bien caché qu’il n’est redécouvert qu’en 1818. En 1253, Innocent IV consacre la basilique appelée Tête et Mère de l’Ordre des Frères Mineurs et en 1714, Benoît XIV l’élève au nom de basilique patriarcal et chapelle papale.

 

Infos pratiques

Piazza San Francesco, 2 06081 Assise, Ombrie, Italie
Voir sur la carte

Ce lieu en images