Contactez-nous
Maroc Le dernier royaume berbère
Présentation

Voyage sur mesure pour groupe au Maroc pour une découverte des beautés de cette terre de contrastes.

Terre multiculturelle aux paysages variés, le Maroc contraste entre tradition et modernité, villes et montagnes. Du confort des riads de Casablanca aux bivouacs Touareg de la vallée du Drâa, les marocains sauront toujours faire preuve de cette hospitalité qui fait leur réputation. Le pays est parcouru de terres fertiles et de palais grandioses aux traits berbères, romains, arabes et andalous témoignant de sa riche histoire. Le Maroc est un haut-lieu de vie et d’échange, où l’on découvre d’innombrables trésors fabriqués aux confins des souks dans le dédale des médinas. On y admire aussi une nature époustouflante qui va des flots ruisselants des cascades d’Ouzoud aux rubans de verdure qui coupent les vallées arides de l’Atlas dans les gorges du Todra. Des briques rouges d’Ouarzazate aux remparts de Fès, le pays aux mille kasbahs nous invite à y prendre le thé.

© TERRALTO

Conseils Terralto pour bien préparer votre voyage sur mesure au Maroc

CLIMAT

Printemps et automne très brefs, deux saisons principales :

– De Juin à Septembre : saison sèche, avec un air chaud et sec, et un ensoleillement important.

– De Novembre à Mars : saison des pluies, avec un temps instable et plus frais.

Les écarts de température sont importants entre le jour et la nuit. Elles ne se tempèrent qu’en s’approchant de l’Atlantique.

Moyenne des températures – Mini/Maxi °C
D/J/F M/A M/J J/A S/O N
Tanger 10/16 11/19 14/24 19/27 16/25 13/19
Casablanca 8/18 10/21 14/24 19/27 18/26 12/21
Marrakech 5/20 9/26 14/33 20/38 14/33 10/23
Erfoud/Zagora 3/23 10/30 19/40 26/44 16/36 11/26

Vêtements à emporter

En général, prévoyez des vêtements légers (de préférence en coton) et un lainage pour les soirées. En toute saison, de bonnes chaussures de marche, des lunettes de soleil et un chapeau.

MONNAIE

La monnaie marocaine est le dirham (10 DH = environ 0,94 € en novembre 2019). Il est illégal de changer de l’argent dans les rues. Changez dans les banques ou établissements agréés (avec commission) qui vous remettent un  bordereau permettant de reconvertir vos dirhams avant le retour. Cartes de crédit : pour retirer de l’argent dans les banques, payer dans les boutiques et même parfois dans les souks.

RENSEIGNEMENTS UTILES

  • Aucun vaccin n’est exigé.
  • Buvez plutôt de l’eau en bouteille
  • Emportez vos médicaments habituels et prévoyez un médicament pour les troubles intestinaux (vous allez goûter une nourriture différente, riche et variée)
    Ne mettez pas vos médicaments dans votre valise, emportez les dans votre bagage à main.
  • Pensez à prendre vos précautions contre les piqûres de moustique et les coups de soleil
  • Téléphone : pour appeler de France au Maroc 00.212 + Indicatif ville (sans le 0) + N° du Maroc en France  00 33 + N° sans le 0
  • Électricité : les prises de courant sont de type français, 220V uniquement dans les nouveaux bâtiments.
  • Souvenirs : Broderie et tapis à Rabat – maroquinerie et tapis de Mediouna à Casablanca – travail du bois, du métal (animaux) et mosaïque à Mekhnès – poterie au bleu de Fès, plateaux en cuivre et travail du cuir à Fès (capitale de l’artisanat) – épices, cuir et tapis berbère à Marrakech – bijoux et marqueterie à Essaouira… Le marchandage est un art dans tout le Maghreb. C’est souvent un préambule à des discussions amicales.

FORMALITÉS

Carte nationale d’identité ou passeport valides pour les ressortissants français en groupe

POPULATION

27,3 millions d’habitants, dont 50% ont moins de 20 ans et 70% moins de 30 ans. Population musulmane (99.9%), repartie ainsi que les villes principales à 90% au nord d’une ligne joignant Tiznit à Oujda.

La langue officielle est l’arabe classique. L’arabe dialectal et le berbère sont les langues populaires. La plupart des marocains parlent le français et beaucoup parlent l’espagnol et l’anglais.

INFOS DÉSERT

« Le désert est un espace où l’esprit voyage » Pierre Nouilhan

Voici quelques conseils pour votre prochain voyage dans le désert marocain. Les lire vous évitera de commettre involontairement quelques impairs. Les suivre, c’est déjà commencer à respecter le Sahara : ses peuples et leurs traditions, la beauté de son patrimoine historique et naturel.

Le désert est vivant, un lieu habité. Vous pourrez rencontrer au détour d’une oasis, un berger et ses chèvres ou un nomade sur son chameau. Ils se déplacent continuellement pour utiliser les maigres ressources que les espaces désertiques leur procurent : l’eau et les rares pâturages.  Ils ont leur mode de vie, leurs histoires, leurs traditions, leurs rites.

Que ce soit dans les villages, dans les campements, ou des rencontres en plein désert nous devons réfléchir à nos gestes, pour éviter que notre comportement soit interprété comme de l’irrespect.

† Ne prenez pas de photos sans l’accord des personnes. Pour certains habitants du désert faire une photo c’est voler leur âme. Et s’ils acceptent, n’oubliez pas de les remercier.

† Ne pas donner des bonbons, stylos etc.… afin de ne pas encourager la mendicité.

† Ne pas distribuer des médicaments individuellement, vous n’êtes pas médecin.

† Les gravures, peintures, sites préhistoriques doivent être respectés et les objets laissés sur place.

† Évitez de mettre vos déchets dans le feu qui sert à la cuisine. Vous aurez l’occasion de les brûler avant de quitter le campement ou encore vous les ramenez en ville en les gardant dans un sac plastique que vous aurez pris soin d’emporter (lingettes, etc.…).

† Plus que n’importe où ailleurs il faut respecter cet environnement rude, car son équilibre est fragile. Nous pouvons agir sur le respect des ressources et la gestion des déchets.

† Il est indispensable d’utiliser l’eau avec économie et de ne pas souiller l’eau des puits. Au Sahara il pleut très peu. Depuis quelques années, l’eau devient de plus en plus rare, et la végétation fragile. Pourtant des familles berbères vivent là, dans des villages ou campements avec leurs familles et leurs troupeaux. Aussi, respecter l’eau est primordial.

Dans le désert on ne se salit pas, on s’empoussière. Un simple petit seau d’eau suffit à se laver, lorsque nous pouvons en mettre à disposition selon l’état des puits ; car la priorité étant les populations locales, puis la cuisine et l’approvisionnement des gourdes des randonneurs. Et s’il nous arrive d’avoir à rationner l’eau, pensez à ces familles qui vivent ici avec presque rien ! Aussi, à charge pour chacun de gérer ses produits d’hygiène personnels (lingettes….). Et n’oubliez pas de brûler votre feuille de papier hygiénique ; dans le désert elle peut rester des années, car le mot biodégradable n’a plus de sens dans les milieux désertiques de plus en plus fragiles.

Comment s’habiller ?

Les vêtements doivent être simples et pratiques. Éviter les shorts, jupes courtes et décolletés par respect pour les coutumes de nos guides et hôtes. Il y a du sable mais ce n’est pas la plage ! Se rappeler également que le Sahara est un pays froid où le soleil est chaud.
S’habiller dans le désert, c’est gérer la superposition des vêtements : tee-shirt, chemise à manche longue, sweat-shirt, pull chaud ou polaire, coupe-vent, pantalon en toile. Voilà pour l’ordinaire, que l’on met ou que l’on enlève, et que l’on remet au fils des heures et des ombres.

Vous munir d’un bon sac de couchage en hiver, une bonne paire de chaussure de marche, des sandales pour le soir, sans oublier les indispensables lunettes de soleil. Il ne reste plus qu’à vous couvrir la tête d’un chapeau ou mieux d’un cheche, indispensable en cas de vent de sable. Penser à la crème solaire, un stick à lèvre, une gourde pour l’eau,  le tout dans un bon sac à dos…. et vous voilà paré pour l’aventure.

Enfin, il est inutile de demander à chaque instant le temps nécessaire pour rejoindre le bivouac du soir : le temps au Sahara est entre le lever et le coucher du soleil… au rythme du temps qui passe, à la vitesse des dromadaires !

Chacun est responsable de sa manière de voyager…

Personne ne doit oublier que les hommes du désert, parce que nous sommes leurs hôtes,  n’oseront pas dire « non » même si notre comportement les heurte. Aussi lorsque vous avez un doute sur la bonne attitude ou le bon geste, demandez à votre guide ou à l’équipe locale.

Car nous sommes convaincus qu’il n’y a pas de mauvais touristes, seulement des gens mal informés, et que le respect est le gage d’une meilleure rencontre.

Nous serons heureux de partager notre désert avec vous.

GÉOGRAPHIE

710.850 km² (presque 1 fois 1/2 la France) avec 4 zones géographiques principales :

La meseta (région de Marrakech et de Casablanca) vieux socle de l’ère primaire (plaines atlantiques, plateaux et cuvettes intérieures)

Le bassin de Sebou  : trouée de TGaza, région de Fès-Meknès (la plus fertile du Maroc), et plaine de Rharb «le pays de l’ouest» (chênes-lièges et eucalyptus)

Les Atlas constitués du Moyen et du Haut Atlas et du Rif

Le Maroc oriental et méridional, région désertique

2900 km de côte atlantique et 500 km de côte méditerranéenne. Frontières avec l’Algérie (Est) et la Mauritanie (Sud).

APERÇU HISTORIQUE

Paléolithique Il y a 150.000 ans : Sahara = vaste savane fréquentée par les grands fauves, les hommes chassent et cueillent
3e millénaire Asséchement progressif du Sahara. Présence des Berbères.
12e-1ers av JC Présence de comptoirs phéniciens, création de Carthage.  Le Pays entre l’Algérie Orientale (Aurès) et l’embouchure  du Drâa s’appelle «Maurétanie».
146 Chute de Carthage
3e ap JC Le christianisme apparaît au Maroc où il touche surtout les villes.
622 Retraite de Mahomet à Médine. Commencement de l’ère musulmane.
681 Premier raid arabe au Maroc. Convertion des Berbères à l’islam.
710-713 Les arabes s’implantent en Espagne avec eux, des troupes berbères.
789 Fondation de Fès par Idriss 1er, création d’un royaume musulman au Maroc.
9e-10es Dislocation du royaume idrisside.
1 062 Les Almoravides, Berbères du Haut Atlas, fondent Marrakech.
1 140-1 160 Conquête du Maghreb par Abd el Moumen
1 163-1 212 Apogée de l’empire des Almohades. Construction de la Koutoubia à Marrakech.
1 248 Prise de Fès par les Mérinides venus des steppes orientales.
14es Siècle d’or des Mérinides
15es Période d’anarchie intérieure. Chute du royaume musulman de Grenade.
1 554-1 664 Dynastie des Saadiens.
1 631 Fondation de la dynastie alaouite par Ali ben Youssef Ash-Sharif.
1 664 Fès, capitale du Maroc
1 727-1 757 Règne de Moulay Abdallah, Marrakech redevient la capitale du Maroc.
1 844 Brève guerre franco-marocaine.
1 873-1 894 Règne de Hassan 1er, Fès de nouveau capitale du Maroc.
1 912 Le traité de Fès institue le protectorat français. Rabat devient capitale du Maroc.
1 942 Débarquement des alliés à Casablanca.
1 947 Mohamed V réclame l’indépendance. Il sera exilé et remplacé en 1953.
1 956 Proclamation de l’indépendance du Maroc.
1 961 Hassan II succède à son père, mort cette année là.
1 985 Visite de Jean-Paul II au Maroc.
1 993 Inauguration de la Mosquée Hassan II
1 999 Mort de Hassan II, son fils, Mohamed VI devient le 18e souverain de la dynastie alaouite à 35 ans.