Contactez-nous

Assise et l’Ombrie

Un petit coin de paradis

A l’Ombre de sa grande sœur, la très populaire Toscane, l’Ombrie n’est pas moins riche. Sa nature et ses paysages d’oliviers et de vignes découpés par les cyprès, son histoire qui remonte aux étrusques, sa gastronomie à base de fromages, de charcuterie, de cèpes, de truffes, de légumes frits et de fruits à cueillir, le charme médiéval de ses villages, et la profusion artistique rivalisent d’arguments pour la classer au premier rang des destinations à vivre.

Il y a Assise, accrochée à la Montagne et restée telle que François d’Assise l’a laissée. Pérouse, la capitale, fière et animée, dévoile des trésors qui remontent au temps des étrusques. On ne manquera pas d’y visiter le musée national d’Ombrie. Spolète, ses ruines antiques, ses rues, son duomo… Orvieto, perchée sur son rocher, arbore la plus belle des cathédrales gothiques d’Italie, bâtie sur et grâce à un étonnant réseau de galeries creusées dans la roche fournissant le Pouzzolane et le tuf (le mortier et la pierre matériaux de base de la construction dès l’antiquité).

Il y a aussi Gubbio, Todi, Spello, Trevi, Montefalco, Bevagna, Deruta, le lac de Trasimène et Castoglione del Lago, Monteluco, Citta della Pieve, Citta di Castello,…

L’Ombrie est marquée par l’empreinte de saint François qui est, depuis déjà huit siècles, le vrai seigneur du pays. La région offre une découverte initiatique en images par les plus grands maîtres de la Renaissance. Il suffit de parcourir les fresques des églises de village en village. L’Ombrie est goûteuse pour tous les sens et celui qui la découvre aura du mal à la quitter.

© TERRALTO