Contactez-nous
Grèce Terre de paroles

Venir en Grèce lors d'un voyage de groupe sur mesure.

« Delphes, Mycènes, Epidaure, Olympie, Athènes : autant de noms mythiques qui illustrent la splendeur de la Grèce antique. Un théâtre, une acropole, un temple millénaire au faît d’une colline plantée d’oliviers ou à l’aplomb d’une mer bleu foncé, telle est la vision que l’on se fait du continent grec. Mais c’est oublier les baignades dans de délicieuses criques, l’escalade des Météores, les fresques sur fond d’or des monastères byzantins, les balades sur le Mont Olympe à la recherche des dieux et mille autres surprises ». éditorial du Guide NEO (ancienne collection) sur la Grèce.

© TERRALTO

Conseils Terralto pour bien préparer votre voyage sur mesure en Grèce

SAISONS À PRIVILÉGIER POUR VOTRE SÉJOUR EN GRÈCE

Climat typiquement méditerranéen  aux hivers doux et pluvieux et aux étés chauds et secs, avec des nuances liées à la latitude et l’altitude (Thrace et Macédoine aux hivers parfois rigoureux, hiver quasiment absent dans le Péloponnèse et en Crète…). On peut y aller toute l’année, en choisissant sa région.

ÉQUIPEMENTS À PRÉVOIR

Prévoyez toute l’année un pull pour les soirées. Ne pas oublier : lunettes de soleil, chapeau/casquette, bonnes chaussures “de marche”, crème solaire, bouteille d’eau.

RÈGLES DE COURTOISIE

Ne pas annuler les rendez-vous au dernier moment, laisser un don aux lieux de célébration et aux intervenants.

Se couvrir les épaules et les jambes sur les sites religieux.

SANTÉ

Aucune vaccination particulière n’est nécessaire (soyez cependant à jour des vaccinations habituelles).

FORMALITÉS POUR LES RESSORTISSANTS DE L‘UE

Carte Nationale d’Identité, ou passeport, en cours de validité.

CARTE D’IDENTITÉ

République Parlementaire membre de l’UE et de l’espace Schengen, zone Euro
Capitale Athènes
Superficie 131.957 km² (1/4 de la FRANCE)

13.676 Km de côtes. Une partie du territoire est insulaire  (6000 îles et îlots divisés en 8 archipels + 3 îles n’appartenant pas à un archipel

Population 11.000.000 hab.
Langues Grec

Religion Orthodoxe

Courant 220 V, 50 HZ
Décalage horaire Paris +1h

Indicatif téléphonique : 00 30 ou +30

Domaine internet : .gr

GÉOGRAPHIE

La Grèce est un pays maritime baigné à l’ouest par la Mer Ionienne, à l’est par la Mer Égée et au Sud par la Mer de Crète. Elle a des frontières avec l’Albanie, la Macédoine, la Bulgarie et la Turquie.

Sa superficie : 131.957 km² (1/4 de la France) et 13.676 km de côtes.

Sa particularité tient au fait qu’une partie du territoire est insulaire, « Thalassa », la Grèce des îles qui compte environ 6.000 îles et îlots divisés en 8 archipels :

L’Égée du nord-est : Aghios Efstratio, Thassos, Ikaria, Lesbos, Limnos, Oinoussès, Samos, Samothrace, Chios et Psara

Les Sporades : Alonnissos, Skiathos, Skopélos, Skyros

L’île d’Eubée

Les îles du Golfe Saronique : Angistri, Egine, Poros, Salamine, Spetsès, Hydra et la zone côtière de Méthanon.

Les Cyclades : un archipel composé de 56 îles dont les principales sont : Amorgos, Andros, Antiparos, Délos, Los, Milos, Mykonos, Naxos, Paros, Santorin, Sérifos, Tinos… et les « Petites Cyclades »

Le Dodécanèse : Astypalaia, Kalymnos, Karpathos, Kassos, Kastélorizo, Kos, Lipsoi, Léros, Nissyros, Patmos, Rhodes, Symi, Tilos et Chalki.

La Crète

Les îles Ioniennes : Zante, Ithaque, Corfou, Céphalonie, Leucade, Cythère, Anti-Cythère

Trois îles n’appartiennent à aucun archipel : Gavdos, Elafonissos et Trizonia

APERÇU HISTORIQUE

6000 – 3000  Néolithique (Sesko, Dimini)
3200 – 1900  Civilisation cycladique (Cyclades)
L’âge du bronze en Crète (de – 3000 à – 800)   
3000 – 2000  Minoen ancien. Début de l’âge du bronze. Le roi Minos
2000 – 1570  Minoen moyen (Knossos). Écriture linéaire A
1570 – 1150  Minoen récent. Disparition de la civilisation minoenne sur le continent
2500 – 2000  Helladique ancien. Début du bronze
2000 – 1600  Helladique moyen. Arrivée des Achéens
1600 – 1100  Helladique récent. Civilisation mycénienne (Mycènes, Argos). Écriture linéaire B
Vers 1100  Invasion dorienne. Colonisation de l’Asie Mineure par les Grecs d’Ionie.
1100 – 800  « Les siècles obscurs »
L’Antiquité (du 8ème siècle à + 395)
8ème siècle  L’Iliade et l’Odyssée (Homère). Civilisation de la « Polis ». Alphabet grec.                                                                                                                                                                         776  Création des Jeux Olympiques
735 – 734  Début de la colonisation de l’Italie et de la Sicile (Naxos, Syracuse).
734 – 680  Guerre Lélantine
680 – 660  Colonisation de la Mer Noire (Byzance)
655 – 585  Tyrannie de  Kypsélos et Périandre (Corinthe)
595 – 586  1ère Guerre Sacrée pour le contrôle de Delphes.
546 – 510  Tyrannie de Pysistrate et de ses fils (Athènes)
546  Les Perses de Cyrus imposent leur souveraineté aux Grecs d’Ionie
499  Début des guerres Médiques. Révolte des grecs d’Ionie (Sardes)
490  Bataille de Marathon
480 – 479  Batailles des Thermopyles (Léonidas), de Salamine (Hémistocle) et de Platées.
449 Paix de Callias.                                                                                                                                                                                                                                                                                   460 – 429  Le siècle de Périclès (Athènes est le centre de la Grèce). Guerre du Péloponnèse. Athènes est vaincue par Sparte. Philippe II de Macédoine conquiert la Grèce. Temps de Sophocle, Euripide, Socrate…
334 – 323  Alexandre III le Grand constitue son empire.
197  Bataille de Cynocéphales. Les Romains s’emparent de la Grèce.
27 av. J.-C. La Grèce devient province romaine d’Achaïe
330 ap. J.-C. Constantinople, capitale de l’Empire.
La Grèce Byzantine (395 – 1453)
395  Début de l’Empire Byzantin.                                                                                                                                                                                                                                                              476  Fin de l’Empire Romain d’Occident
7ème siècle  Invasion des Slaves et des Avars
9ème/10ème s.  Les Musulmans occupent la Crète. Les Bulgares font des incursions en Grèce.
1054  Schisme des Chrétiens d’Orient
1204  Prise de Constantinople par les Croisés.
1261  Reprise de Constantinople
1402  Défaite des Ottomans à Ankara face aux Mongols de Timur Lang (Tamerlan).
1453  Prise de Constantinople par les Ottomans de Mehmet II
La Grèce Ottomane (1453 – 1830)
1521 – 1566  Règne de Soliman le Magnifique
1522  Soliman le Magnifique devant les Murs de Rhodes
1571  Conquête de Chypre
1669  Les Vénitiens perdent leur dernière base en Crète (Hania)
1770  Soulèvement du Péloponnèse. Répression des Turcs.
1797  Napoléon s’empare des îles Ioniennes qui seront un refuge pour les révolutionnaires grecs.                                                                                                                                                 1821  Début de la révolte en Grèce sous l’impulsion de Germanos, Patriarche de Patras
1825  Intervention des troupes du Vice-roi d’Égypte Mehmet Ali.
1827  La flotte russo-anglo-française défait la flotte gréco-turque (bataille de Navarin)
1829  Signature du traité d’Andrinople qui consacre l’autonomie de la Grèce
L’époque contemporaine
1830  Assassinat du premier Président de la République, Jean Capodistria; Traité de Londres instaurant une monarchie absolue. Naissance de la Nation Grecque.
1832 – 1862  Règne d’Othon 1er de Bavière sur un petit royaume (Péloponnèse, sud de la Grèce Centrale, quelques îles proches du continent…)
1863 – 1913  Règne de Georges 1er
1878  Conférence de Berlin sur les Balkans. Thessalie et sud de l’Épire cédés par les Ottomans
1897  Soulèvement des Crétois. Déroute des soldats grecs en Macédoine et en Crète
1912  Première Guerre Balkanique
Août 1913  Traité de Bucarest : la Grèce récupère la Crète, l’Épire méridionale, le sud de la Macédoine, la plupart des îles de la Mer Égée (le Dodécanèse reste aux mains des Italiens).
Alliance de Eleftérios Venizélos avec la Serbie, le Montenégro et la Bulgarie pour libérer les Balkans de la tutelle ottomane.
1913  Conférence de Londres. Conflit sur le partage de la Macédoine : la Bulgarie déclenche la Seconde Guerre Balkanique contre la Grèce et la Serbie.
1922-1923  Défaite des Grecs face à Mustapha Kemal Ataturk. Restitution de l’Asie Mineure et de la Thrace Occidentale.                                                                                                          1924 – 1935  Expérience malheureuse de la République
1936 – 1941  Dictature du Général Métaxas
1941 – 1944  Occupation allemande, bulgare et italienne
1946 – 1949  Guerre civile. Victoire des forces anti-communiste.
1951  La Grèce entre dans l’OTAN sous Paul 1er (1947-1964)
1967 – 1973  Régime des Colonels
1973  Proclamation de la République
1974  Crise Chypriote. Caramanlis, Premier ministre
1981  Adhésion à la CEE. Renouveau de la Grèce
1995  Élection à la présidence de Costis Stéphanopoulos
Années 90  Crise avec le nouvel État Macédonie. Conflit récurent avec la Turquie au sujet de Chypre et avec l’Albanie sur l’Épire du Nord
1er janvier 2001  Entrée dans l’Union Monétaire Européenne

Eλλάς  Ελλάδα – La Grèce, matrice de la pensée européenne

Au début il y eut le Chaos, qui engendra Éros (l’Amour, le Désir), Héméra (la Lumière Terrestre), Nyx (la Nuit) Érèbe (les Ténèbres), Gaïa (la Terre) et Tartare…. Gaïa engendra Ouranos (le Ciel Étoilé) avec qui elle engendra les 12 titans, les 6 Titanides, les 3 cyclopes, et les 3 hécatonchires… Cronos, le plus jeunes des Titans anéantit Ouranos, régna à sa place et épousa sa sœur Rhéa avec qui il eut comme enfants  les premiers dieux de l’Olympe.

La mythologie grecque antique couvre une très large période mais imprécise (du XIIème au IVème av. J.-C. ?). Son monde est complexe : monstres, guerres, intrigues ou dieux inquisiteurs y sont nombreux. Les anciens mêlaient les évènements de leur mythologie à ceux de leur histoire (l’Iliade et l’Odyssée en est un exemple). Le théâtre grec (Eschyle, Sophocle, Euripide) montre comment les hommes conçoivent l’action des dieux dans leur monde. La mythologie offrait un certain nombre de réponses à des questions existentielles, métaphysiques ou morales (la vie après la mort, la vertu…). Elle inspira les arts, les sciences humaines ainsi que la littérature occidentale.

La naissance de la philosophie occidentale a lieu en Grèce à partir du 6e/5e siècle avant J.C. C’est un événement capital, une rupture dans la manière de penser l’homme et le monde, ses rapports aux dieux et aux autres.

A ce titre, on peut dire que la Grèce, par sa philosophie, inaugure la rationalité occidentale dans toutes ses dimensions : politique, morale, métaphysique et scientifique.

Là où on se référait aux mythes et aux dieux de façon magique, on va s’appuyer sur la raison pour penser l’existence humaine individuelle et collective.

Les grands courants philosophiques. Les grandes traditions de sagesse. Nées en terre grecque, elles se déploient ensuite dans l’Empire romain pour diffuser dans tout l’Occident. Elles vont devenir des « matrices » de la pensée européenne jusqu’à nos jours.

 » Je ne suis ni Athénien,ni Grec, mais un citoyen du monde. « Socrate