Contactez-nous
Albanie Le rempart de l'occident

Voyage sur mesure en Albanie

Ancienne Illyrie romaine dont le destin fut longtemps lié au prestige de Venise, l’Albanie a subi pendant cinq siècles l’oppression de l’empire ottoman. Sa langue fut interdite sous peine de mort et le peuple fut soumis à un impôt sur le sang. Du XVI° siècle à 1912, des répressions impitoyables ont répondu aux incessantes révoltes populaires. Isolé au sein des autres nations en guerre contre la Sublime Porte, le pays perdit sa culture et sa foi chrétienne. Au début du XX° siècle, 90% des albanais étaient analphabètes.

Le voyageur d’aujourd’hui découvre une nature sauvage et spectaculaire, des cités médiévales aux ruelles tortueuses surmontées de citadelles, des villes comme Berat et Gjirokastër à l’architecture ottomane typique et, bien-sûr, les vestiges grecs, romains, byzantins et vénitiens qui sont autant de témoins d’une antique alliance.

© TERRALTO

Conseils Terralto pour bien préparer votre voyage sur mesure en Albanie

Climat

L’Albanie appartient par son littoral à la zone méditerranéenne. Elle profite ainsi d’un été très ensoleillé et chaud (les 40 °C n’y sont pas rares en juillet-août), tandis que l’hiver assez pluvieux, mais doux dans les plaines.

A contrario, l’arrière-pays montagneux, idéalement parcouru de juin à septembre, est soumis aux influences continentales. En juillet et août, le temps est très ensoleillé, très chaud et sec. Les amplitudes de température sont élevées entre les saisons. Il fait carrément très froid au nord-est, avec de fréquentes chutes de neige.

Vaccins conseillés

Vaccins universels, hépatite A, fièvre  typhoide, éventuelle grippe et ROR

Formalités

Cartes d’identité ou passeport valide au moins 6 mois après la date du retour

Carte d’identité de l’Albanie

Nom officiel : République d’Albanie

Capitale : Tirana

Villes principales : Durrës, Fier, Vlora, Elbasan, Skhodra, Korçë

Superficie : 28 748 km²

Régime politique : Démocratie parlementaire

Monnaie : Lek 100 ALL = env. 0,85€

Langue : Albanais

Religion : Islam

Décalage horaire : Néant

Voltage : 220 V

Géographie de l’Albanie

Étirée entre les contreforts balkaniques et la mer Adriatique, l’Albanie est un monde de transition, entre Europe centrale et Méditerranée, entre christianisme et islam. L’Albanie est une terre unifiée, où coexistent harmonieusement musulmans, orthodoxes et catholiques. « La religion des Albanais, c’est l’albanité » ! affirmait-on à tout propos à l’époque de la dictature d’Enver Hoxha. À Tirana, le rêve d’une grande Albanie a depuis longtemps été jeté aux oubliettes. Le territoire est aux deux tiers montagneux. Les principaux sommets, prolongement méridional des Alpes Dinariques, dépassent les 2 500 m et le point culminant, le Korab, atteint même 2 764 m. Mais ce qui frappe avant tout, c’est le caractère accidenté du territoire, l’enchevêtrement des chaînons, qui donne jour à des vallées étroites où s’écoulent des torrents tantôt asséchés, tantôt furieux. Le Drin, au nord, est le principal cours d’eau du pays. Formé à Kukës par le confluent du Drin blanc et du Drin noir, il s’étire sur 160 km jusqu’à la mer. Peu avant d’y parvenir, il se scinde en deux, le Grand et le Petit Drin. Trois barrages hydro-électriques endiguent son cours depuis l’époque communiste. La forêt recouvre environ le tiers du territoire. Le littoral, étiré sur 362 km, est bordé au nord par la mer Adriatique et, au sud, par les prémices de la mer Ionienne. La plaine littorale, courte, s’élargit entre Vlorë et Tirana, au centre du pays, pour disparaître complètement au sud, avant la Riviera albanaise. Au nord-ouest, près de Shkoder, se dessine le lac de Skadar, le plus grand de toute la péninsule balkanique. Partagé à parts à peu près égales avec le Monténégro, il s’étend selon les saisons sur 370 à 530 km². Classé réserve naturelle, il conserve quelques colonies du rare pélican frisé.