Contactez-nous
Allemagne L'Allemagne, union improbable du romantisme et du pragmatisme
Présentation

Découvrir l'Allemagne au cours d'un voyage culturel sur mesure, en famille ou entre amis.

L’Allemagne se décline en mille nuances, des paysages romantiques  de Bavière où se succèdent villages médiévaux, châteaux et abbayes baroques à la skyline de Francfort et à la Potsdamer Platz de Berlin. Dans ce pays qui compte une centaine de parcs naturels magnifiques, on voue un culte à la nature. Les grands parcs de Berlin hébergent une faune sauvage et il n’est pas rare d’y croiser des renards, des ratons laveurs ou des sangliers. Les loups eux-mêmes vivent aux portes de la ville. Sur la côte baltique, les villes hanséatiques ont gardé leur splendeur et la richesse muséale qui résultent de leur ouverture millénaire sur le vaste monde. Aux pieds des monts de la Forêt Noire, Fribourg, l’une des plus jolies villes d’Allemagne… Entre les montagnes boisées et les vignobles ensoleillés se nichent des villages aux charmantes maisons à colombages qui ont su maintenir vivantes leurs traditions. Avec à l’horizon les cimes enneigées des Alpes, le lac de Constance, troisième par son importance en Europe, bénéficie d’un climat si doux que ses rives abritent, outre les vignobles, une végétation subtropicale…

C’est Charlemagne qui fonda l’Allemagne en soumettant les nombreux peuples qui constituaient le territoire de la Germanie mais l’âme de chacun de ces peuples est demeurée vivante et la diversité des traditions et l’indépendance des différentes régions qui composent le pays en sont la réminiscence.

© TERRALTO

Conseils Terralto pour bien préparer vos voyages de groupe sur mesure en Allemagne

Climat :

En hiver : froid et brume dans le Sud, vent et humidité dans le Nord. En été : chaud dans le Nord et très chaud dans le Sud. La période idéale pour partir est entre mai et septembre.

Tenue vestimentaire habituelle en Europe selon les saisons. Les vêtements imperméables sont nécessaires toute l’année, ainsi qu’une petite laine pour les soirées

Renseignements :

Ne mettez pas vos médicaments habituels dans votre valise, emportez les dans votre bagage à main.

Téléphone : Pour appeler de France en Allemagne : 00+49+indicatif de la ville (sans le 0)+n°. Pour appeler la France depuis l’Allemagne  : 00+33+n°(sans le 0)

Voltage : 220 volts 60 hertz. Pensez à emporter un adaptateur pour les prises avec terre.

Horaires d’ouverture des commerces : les magasins ouvrent généralement à partir de 9h ou 10h et ferment entre 18h30 et 20h. Le samedi, ils ferment à 16h (sauf les épiceries, les boucheries et les boulangeries, qui ferment entre 13h et 14h).

Banques : Les banques sont généralement ouvertes de 8h30 à 12h30 et de 14h à 16h ou 18h. Elles sont fermées le samedi et le dimanche.

Cuisine et boissons : Le petit déjeuner (Frühstück) est assez copieux, il inclut charcuterie et fromages. Le déjeuner (Mittagessen) se compose d’un potage suivi d’un plat principal de viande ou de boisson toujours accompagné d’une portion de salade. Pour le dîner, assortiment de charcuteries froides et de fromages accompagné de nombreuses variétés de pains.

Quelques spécialités régionales :

Bavière et Franconie

Knödel : boulettes de pommes de terre ou de pain trempé.

Schlachtschüssel : poitrine de porc cuite, saucisson de foie et boudin frais, servis avec choucroute et Knödel.

Rostbratwürste : petites saucisses grillées au charbon de bois de hêtre.

Geschnetzeltes : viande de veau en tranches, dans une sauce à la crème.

Rhénanie

Sauerbraten : bœuf mariné dans du vinaigre servi avec des Knödel.

Saumagen : panse de porc farcies accompagnée de choucroute.

Basse-Saxe

Buntes Huhn : viande salée servie sur une jardinière de légumes

La boisson nationale allemande est la bière. Le vignoble allemand, quant à lui, se compose de :

– vins blancs (80 % de la production) avec : les rieslings vigoureux du Mittelrhein, et ceux de la Moselle, Sarre et Ruwer, bouquetés et rafraîchissants ; ceux de Franconie, puissants ou âpres, de Bade et de Württemberg nombreux et variés.

– vins rouges. Parmi eux on retient ceux du Württemberg, du Rheinhessen, mais aussi ceux du Palatinat, ardents et racés, et surtout de l’Ahr, paradis des Spätburgunder.

Les fêtes allemandes sont nombreuses : septembre est le mois des fêtes viticoles ; la fête de la bière de Munich anime, seize jours durant, des centaines de brasseries. Le 4 décembre, c’est la Sainte Barbe, patronne des mineurs et à la fin du mois, les marchés de Noël regorgent de toutes sortes de décorations, cadeaux, gâteaux de Noël et donnent l’occasion de déguster du vin chaud ; les carnavals de Bonn, Cologne, Düsseldorf ou Mayence… s’accompagnent de parades et bals masqués.

Géographie de l’Allemagne :

La structure géographique de l’Allemagne est simple. Trois grandes zones se succèdent du sud au nord en même temps que s’abaissent les altitudes.

Le sud de l’Allemagne est le pays de la haute montagne. On y trouve notamment le point culminant de l’Allemagne : le Zugspitze avec 2963 m d’altitude. Au pied des montagnes, le plateau bavarois est constitué des débris d’érosion arrachés aux Alpes.

L’Allemagne moyenne, le Mittelgebirge, se compose de plateaux et de nombreux massifs anciens rajeunis lors du soulèvement alpin. Ces contrastes d’altitude donnent une allure heurtée aux paysages de l’Allemagne formés il y a environ 350 millions d’années et diversifient les milieux de vie.

C’est au sud-ouest de cette Allemagne moyenne, dans la partie méridionale du massif de la Forêt-Noire, que se situe la grande ligne de partage des eaux. De là, divergent le Rhin et le Danube, deux des plus longs fleuves d’Europe. Le Rhin et ses nombreux affluents coulent vers la mer du Nord, alors que le Danube se dirige vers l’est et la mer Noire. Le cours du Danube draine des blocs de graviers et du sable du plateau bavarois et marque la limite entre domaine alpin et Allemagne moyenne.

Au nord, on peut trouver une succession de collines, de terrasses caillouteuses, de marécages et de larges vallées à fond plat.

Bref aperçu historique de l’Allemagne :

Vème siècle  Clovis, roi des Francs, conquiert le sud-ouest de la Germanie.

VIIIème – IXème siècle Conquête Carolingienne (sud de la Germanie). La mort de Charlemagne Empereur d’Occident, est suivie de la désintégration rapide de son Empire.

02 février 962  À Rome, le Saxon Otton est couronné Empereur d’Occident par le pape Jean XII.

1122  Concordat de Worms : L’empereur renonce à la nomination des évêques et des abbés ; les terres du Saint-Siège sont affranchies de son autorité.

1152-1190  Frédéric Ier Barberousse s’emploie à renforcer le pouvoir pontifical au domaine spirituel.

1212-1250  Frédéric II néglige l’Allemagne pour se consacrer à la constitution d’un domaine familial en Italie, qui, à sa mort, se détache du Saint Empire.

XIIIème siècle  Avènement des Habsbourg.

31 octobre 1517  Sur la porte de l’église du château de Wittenberg, en Saxe, Martin Luther jette les bases du protestantisme.

1618-1648  La guerre de Trente Ans, déclenchée pour des motifs religieux et nationalistes, sonne le glas de la domination des Habsbourg. L’Allemagne est divisé en 300 états.

1685  La révocation de l’édit de Nantes provoque l’immigration en Prusse de milliers de huguenots français, dont la venue favorise le développement de Berlin.

1756-1763  Guerre de Sept Ans : la Prusse se range aux côté de l’Angleterre contre la France alliée de l’empereur et de la Russie.

Début du XIXème siècle  Conquête Napoléonienne.

1813  La victoire de Leipzig marque la fin de la domination française en Allemagne.

1866  Otto Von Bismarck, Chancelier de Prusse annexe la majeure partie du territoire allemand.

18 janvier 1871  L’Empire allemand est proclamé dans la galerie des Glaces du château de Versailles.

1890  Guillaume II obtient la démission de Bismarck.

1914-1918  Première guerre mondiale : l’Allemagne déclare la guerre à la France et à la Russie.

11 novembre 1918Armistice : victoire des alliés et défaite des allemands.

1918-1933   La République de Weimar doit faire face à une grande agitation civile et aux conséquences d’une paix désastreuse.

1933 Tirant parti du mécontentement général, Adolf Hitler devient chancelier après la victoire du Parti ouvrier allemand national socialiste aux élections.

1939-1945  Deuxième guerre mondiale : deux camps s’affrontent : l’Allemagne, l’Italie de Mussolini et le Japon d’une part ; la France, l’Angleterre, les États-Unis et l’URSS d’autre part. Le Reich capitule le 8 mai. L’Allemagne n’est plus qu’un champ de ruines. La libération des camps de la mort révèle au monde horrifié la politique d’extermination (6 millions de morts) menée à l’échelle européenne par les nazis.

1945  Les Alliés divisent l’Allemagne et Berlin en quatre zones d’occupation.

1949  Proclamation de la République Fédérale d’Allemagne (RFA) dans les zones américaine, anglaise et française, et de la République Démocratique Allemande dans la zone soviétique.

1961 Édification du mur de Berlin et fermeture de la frontière entre les deux Allemagnes. Berlin devient le symbole de la guerre froide.

1989  La chute du mur de Berlin reste le symbole de la chute du communisme en Europe de l’Est.