Contactez-nous
Autriche la Marche de l’Est

Un voyage sur mesure pour découvrir l'Autriche

C’est Charlemagne qui le premier nomma ainsi le territoire. L’appellation plut à Hitler qui la reprit à son compte. Sa position avancée en fit le poste de garde de l’Europe pendant longtemps. Petit pays aux grandes espérances, l’Autriche se  lia, à partir du XIII° siècle, à la maison Habsbourg qui fît de la chambre à coucher l’instrument de son destin hors du commun.

Ses paysages de montagne aux villages pittoresques blottis contre des châteaux médiévaux juchés sur des pics escarpés offrent une image d’Épinal parfaite. Ici, le baroque s’est épanoui d’une manière unique, associant la sobriété classique à la fantaisie aussi bien dans l’architecture que dans la création musicale.

Vienne

Et que dire de Vienne sans tomber dans le cliché mille fois remâché ? Une architecture baroque, flamboyante, des traditions charmantes offrent un cadre idyllique à la flânerie romantique. L’opulence de ses musées éblouit le voyageur culturel. D’immenses figures musicales, Schubert, Mozart, Mahler, Beethoven, Haydn, Strauss y ont vécu et pour certaines y sont mortes. Ville du grand Sigmund Freud et du lumineux Gustav Klimt. Ville ordonnée, harmonieuse, entre familiarité et éloignement… Et pourtant, le Danube n’y est pas bleu ! Rejeté au-dehors de la ville il se trouble, jaune de boue comme un rappel que Vienne possède ses propres zones d’ombre et que, pour Sissi, les fastes du palais impérial Hofburg dissimulaient une prison.

© TERRALTO

Conseils Terralto pour bien préparer votre voyage sur mesure en Autriche   

Monnaie

euro

Téléphone

Pour appeler de France en Autriche          : 00 + 43 + indicatif de la ville (sans le 0) + n°

Pour appeler la France depuis l’Autriche    : 00 + 33 + n° (sans le 0)

Voltage

220 volts, 50 hertz.

Climat

Le printemps et l’automne sont sans doute les meilleures périodes pour découvrir Vienne et Salzbourg. Vous éviterez ainsi les pluies et les orages estivaux. En été, on peut toujours se réfugier dans les forêts alpines. En hiver, si le brouillard règne sur les vallées, le soleil rayonne en altitude.

Vêtements : tenue vestimentaire habituelle en Europe selon les saisons. En hiver, prévoir tout de même des vêtements chauds et des chaussures adaptées à la neige. Les vêtements imperméables sont nécessaires toute l’année.

Horaires d’ouverture

Commerces : ils sont généralement ouverts à partir de 6h et jusqu’à 19h30, du lundi au vendredi ou jusqu’à 17h le samedi. Dans les lieux touristiques et les centres importants, les magasins sont ouverts du lundi au vendredi jusqu’à 21h et le samedi jusqu’à 18h.

Banques : elles sont ouvertes du lundi au vendredi, sauf les jours fériés, de 8h à 12h et de 14h30 à 16h30 (17h30 le jeudi). Toutefois, il existe quelques variantes suivant les régions.

Bureaux de poste : ils sont ouverts du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 14h à 18h. On peut y effectuer des retraits d’argent. Dans les grandes villes, les bureaux principaux sont ouverts en permanence, parfois même le samedi.

Cuisine et boissons

Les spécialités culinaires : le goulasch, ragoût arrosé d’une sauce très épicée au poivre rose de Hongrie ou au paprika, garni de tomates, d’oignons et de pommes de terre ; les knödel, boulettes ; la Wiener Schnitzel, escalope panée viennoise ; la Sachertorte, biscuit fourré à la confiture et glacé au chocolat ; la Palatschinken, crêpe très fine fourrée ; le Strudel, chausson aux pommes, à la cannelle et aux raisins secs…

Les cépages blancs sont nombreux et se classent par ordre d’importance en Grüner Veltliner (Valteline), Müller-Thurgau, Welschriesling, etc… la plupart des crus donnent des vins de table très agréables, souvent légers et pétillants.

Les cépages rouges sont de très grande qualité, surtout le Blauer Portugieser et le Blaufränkisch.

Carte d’identité de l’Autriche

Situation   au cœur de l’Europe Centrale

Capitale    Vienne

Superficie  83 850 km2

Population  8.08 millions d’habitants (2001)

Langue  l’allemand et le Slovène pour une minorité située au sud-est du pays.

Religion  catholicisme (88%) et protestantisme (6%)

Régime politique  république démocratique parlementaire

Provinces  9 provinces autonomes (ou “Länder”) : Burgenland, Carinthie (Kärnten), Basse Autriche (Niederösterreich), Haute Autriche (Oberösterreich), Salzbourg (Salzburg), Styrie (Steiermark), Tyrol (Tirol), Vienne (Wien), Voralberg.

Géographie

Au cœur de l’Europe Alpine, l’Autriche étire ses 83850 km2 de la Suisse à la Hongrie, sur une longueur maximale de 580 km. Par ses 2600 km de frontières, elle est en contact avec 8 pays : l’Allemagne, la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Slovénie, l’Italie, la Suisse et le Liechtenstein.

L’Autriche est essentiellement un pays de montagne. Au Sud, l’extrémité orientale de la chaîne des Alpes forme plus des 2/3 de son territoire. Ces reliefs s’abaissent vers l’Est sur la grande plaine hongroise. Au Nord, le Danube draine sur 360 km un vaste plateau, collectant la plupart des rivières du pays. Seules émergent les hauteurs de la Wachau et du massif cristallin de Bohême. C’est là le berceau historique de l’Autriche.

Histoire

LES ORIGINES

 IV-V° siècle Apparition de diverses tribus, dont les Bavarois, et invasion des Avars, d’origine turque.

739  Fondation de l’évêché de Salzbourg.

803 Destruction de l’empire par Charlemagne et création de l’Ostmark, ou Marche de l’Est.

1073-1356 Lutte du Sacerdoce et de l’Empire au profit du Saint Siège.

LES HABSBOURG

1273-1291  Rodolphe 1er de Habsbourg, fondateur de la dynastie, est élu empereur. Il obtient l’Autriche et la Styrie, qu’il partage entre ses fils.

1335-1365  Rattachement de la Carinthie et de la Carniole aux domaines des Habsbourg, puis du Tyrol sous le règne de Rodolphe IV.

1519-1556  Règne de Charles Quint. Les Turcs assiègent Vienne en 1529.

1556   Abdication de Charles Quint et partage de son empire. Son frère Ferdinand 1er, couronné empereur, devient chef de la branche des Habsbourg d’Autriche

1618-1648  Guerre de Trente Ans. Provoquée par l’antagonisme entre protestants et catholiques, elle se développe en conflit européen devant les ambitions politiques de la maison d’Autriche.

AFFERMISSEMENT DE L’EMPIRE

1740-1780  Règne de Marie-Thérèse d’Autriche.

1786  Sécularisation : Joseph II supprime 738 couvents d’ordres contemplatifs, au profit du cadre paroissial.

1805  L’Autriche reçoit les domaines de l’évêché de Salzbourg.

EFFONDREMENT DE LA MONARCHIE

1814-1815  Congrès de Vienne

1848-1849  Révolution à Vienne. Soulèvement hongrois réprimé avec l’aide de la Russie.

1848-1916  Règne de François-Joseph.

1867  Création de la monarchie double austro-hongroise.

1914  L’assassinat à Sarajevo, en Bosnie, du prince héritier François-Ferdinand déclenche la Première Guerre Mondiale.

L’ENTRE-DEUX-GUERRES

1919  Traité de Saint-Germaine-en-Laye : fin de l’empire austro-hongrois, perte de plus des 4/5è du territoire, proclamation de la République.

Mars 1938  Annexion de l’Autriche par Hitler.

1939-1945   Participation à la guerre contre les Alliés.

1943   Déclaration de Moscou : les Alliés s’engagent à rendre à l’Autriche son indépendance et ses frontières de 1938. 

LA SECONDE RÉPUBLIQUE

1945  Occupation quadripartie de l’Autriche. Proclamation de la Seconde République.

15 mai 1955  Traité du Belvédère mettant fin à l’occupation.

26 octobre 1955  Proclamation de la neutralité de l’Autriche.

1956  Admission au Conseil de l’Europe.

1989  Demande d’adhésion à la CEE.

1er Janvier 1995  Adhésion à l’Union européenne.