Contactez-nous
Tunisie Au pays d'Hannibal

Découvrir la Tunisie et ses richesses lors d'un voyage culturel sur mesure.

Terre de contrastes, la Tunisie se dessine entre luxuriantes oasis et dunes du Sahara, chotts, sebkhets et autres lacs salés, steppes du Sahel et reliefs du haut-Tell, forêts de chênes et grasses prairies de Kroumirie. De Tabarka aux rivages d’Utique, les côtes méditerranéennes se conjuguent de vert et bleu, comme les vallons de Bizerte et les eaux limpides de la douce Djerba qui baignent les plages de sable fin et les criques rocheuses. De loin le plus petit pays du Maghreb, il abrite néanmoins de grands trésors, telles que les mosaïques phéniciennes du Bardo et la charmante Médina de Tunis. De la grande mosquée de Kairouan au Colisée d’El-Jem, en passant par le mausolée de Dougga et les ruches ksoures, la Tunisie est une destination de premier plan pour le tourisme culturel. Sous domination des phéniciens, des romains, des byzantins, des arabes, des Ottomans puis des Français, elle a toujours réussi à préserver sa spécificité jusqu’à s’ériger en état indépendant. Ce petit promontoire, jadis pays d’Hannibal, fut un jour la glorieuse Carthage et ne l’a pas oublié.

© TERRALTO

Conseils Terralto pour bien préparer votre voyage sur mesure en Tunisie

CLIMAT

Il varie considérablement du nord au sud. Au printemps, il fait beau partout mais les pluies ne sont pas rares dans le Nord. En été, il fait très bon sur les régions côtières grâce aux brises marines. En revanche, la chaleur est difficilement supportable à l’intérieur du pays et dans le Sud. En automne, on a une saison idéale quoique les jours raccourcissent. On peut se baigner jusqu’en octobre. En novembre, les premières pluies font leur apparition. Elles peuvent couper temporairement certaines pistes. Ne jamais essayer de franchir les oueds en crue.
Les mois de mars et avril constituent la période idéale pour visiter les oasis du Sud. Les nuits peuvent être très froides mais, dans la journée, le Sahara apparaît dans toute sa splendeur sous un ciel lumineux.

MONNAIE

Le dinar tunisien (Dt) est divisé en 1 000 millimes. Il est interdit de changer les dinars en dehors de la Tunisie. Le cours du dinar est stable. 1 DT = 0.32€ le 20/11/2019.

Il est possible de changer de l’argent dans la plupart des hôtels. Les bureaux de change des postes frontaliers acceptant, à la sortie, de reprendre jusqu’à 60 % de la somme convertie en dinars, il est préférable de conserver les bordereaux délivrés par les banques. Les cartes de crédit sont désormais acceptées dans la plupart des hôtels d’un certain standing et sont acceptées dans presque tous les magasins pour touristes. Dans toutes les villes importantes, on trouvera des distributeurs automatiques permettant d’effectuer des retraits.

RENSEIGNEMENTS UTILES

Emportez   Vos médicaments habituels. Ne les mettez pas dans votre valise, emportez les dans votre bagage à main.

Santé   Aucun vaccin, à ce jour, n’est exigé pour la Tunisie, mais la réglementation dans ce domaine peut changer. On conseille toutefois d’être à jour pour le DTP (diphtérie-tétanos-polio). Il est préférable d’être aussi vacciné contre l’hépatite A et l’hépatite B.

Douane  Vous aurez à remplir une fiche, distribuée dans l’avion, comportant un certain nombre de renseignements. Cette fiche est en deux parties qu’il faut remplir entièrement. À la douane, l’officier tamponne les deux côtés et vous en rend un. Cette fiche vous servira de carte d’identité en Tunisie. Il faut la garder sur soi. Les bagages sont quelquefois fouillés. On a le droit d’entrer avec 1 l d’alcool fort, 400 cigarettes, un litre d’eau de toilette ou 0,25 l de parfum. Pour le matériel photo, on a droit à deux appareils et une caméra. Il est préférable d’avoir les factures avec soi en cas de contrôle au retour.

Téléphone  Pour appeler de la Tunisie vers la Tunisie : n° à 8 chiffres du correspondant qu’il soit dans la même ville ou dans une autre région.
Pour appeler de la Tunisie vers la France : 00 + 33 + n° (sans le « 0 »). Pour appeler de la France vers la Tunisie : 00 + 216 + n° (sans le 0). Les communications internationales sont parfois très difficiles à obtenir, principalement en été, le réseau étant surchargé.

Décalage horaire   Pas de décalage avec l’Europe lorsque celle-ci est à l’heure d’hiver. En été, lorsqu’il est 12h en France, il est 11h en Tunisie.

Voltage   220 volts.

Horaires d’ouverture  Administrations et sites : du 1er juillet au 1er septembre, de 7 h 30 à 13 h 30 ; du 1er septembre au 30 juin, de 8 h 30 à 13 h 30 et de 15 h à 17 h 45 du mardi au jeudi, de 8 h 30 à 13 h 30 les vendredi et samedi. Pendant le ramadan, journée continue jusqu’à 14 h 30. Les sites en plein air : généralement accessibles du lever au coucher du soleil. Les musées : horaires variables, mais ils sont théoriquement fermés le lundi ou le vendredi. Les commerces : Les magasins pour touristes sont ouverts de l’aube jusqu’à une heure tardive. Dans les souks, certains commerçants ferment après le déjeuner pour la sieste et le vendredi pour convenance religieuse, ce jour étant celui de la prière. Les marchands de tapis, eux, ne respectent aucune trêve. Le dimanche est un jour férié. Les magasins des grandes villes et des centres touristiques ouvrent, en général, tôt le matin et ferment tard le soir, surtout dans les médinas. Les boutiques des médinas sont souvent fermées le vendredi. Les horaires des grands magasins sont sensiblement les mêmes qu’en France. Bureaux de poste principaux : théoriquement, en hiver (du 1er septembre au 30 juin) de 8h à 12h et de 15h à 18h du lundi au jeudi, et le vendredi et samedi de 8h à 12h30 – en été, à part dans certains endroits touristiques, ils ne sont ouverts que de 7h30 à 13h30 du lundi au samedi – pendant le ramadan, du lundi au samedi de 8h à 13h30.

Pour connaître les horaires ou les dates, il faut souvent lire de droite à gauche, comme pour l’écriture arabe. Exemple : départs à 20h30, 18h15 et 10h.

Cuisine et boissons     C’est une cuisine très épicée sur laquelle règne l’harissa. Le poisson se consomme beaucoup le long des côtes. Spécialités : les multiples douceurs orientales baignant dans le miel ou le sirop de sucre ; la chakchouka, sorte de ratatouille épicée dans laquelle on trouve des oignons, des poivrons, des pois chiches, avec un œuf mollet ; le couscous ; le mesfouf, couscous sucré à la cannelle, assorti de dattes dénoyautées, de raisins secs, de noix, d’amandes, de pistaches et même de grenades. Les boissons : thé à la menthe (ne refusez jamais le thé à la menthe si votre hôte vient à vous en offrir : vous pourriez le blesser) – bière (les amateurs trouveront la Celtia, la plus répandue, la Stella et la Tuborg fabriquée sous licence) – sirop d’orgeat (à base d’amandes douces et amères, il est aussi vendu dans les pâtisseries) – vins (forts mais bons).

Achats    On a le choix, entre les échoppes des souks, les bazars installés à proximité des hôtels, ou les succursales de l’Office national de l’artisanat tunisien (Socopa). A ramener : bijoux, tapis, poterie, cuir, cuivre, couvertures tunisiennes (aussi réputées que les tapis), vannerie, sculptures sur bois, senteurs orientales, petits objets en bois d’olivier.

Marchandage   Trois principes fondamentaux, en guise de préambule : ne jamais être accompagné d’un guide, accepter une fois pour toutes de se faire appeler « Gazou ou Gazelle » ainsi que d’être tutoyé de temps en temps. Le marchandage est à la fois un plaisir, un jeu, un sport nécessitant beaucoup d’humour, de bagou, de ruse, de subtilité, de patience et de sang-froid. Il s’agit pour vous d’arriver à peu près au prix au-dessous duquel, de toute façon, le vendeur ne descendra pas.

Bakchich    Munissez-vous de monnaie. Et lorsque vous refuserez, faites-le avec le sourire. Le bagagiste attend quelque chose. Quant aux guides, nous vous conseillons de fixer le tarif avant le départ de chaque visite.

Sécurité    Il n’y a pas grand-chose à craindre. Se méfier cependant des vols à Tunis dans le marché, la médina et dans les endroits touristiques où la tentation peut être grande. Attention aussi dans les transports en commun. Ne jamais rien laisser en évidence dans les voitures.

Savoir-vivre   Ce qu’il faut faire : se déchausser avant d’entrer dans une pièce d’une maison particulière dont le sol est couvert de tapis ; répondre à toutes les questions que l’on vous posera (même si elles vous paraissent indiscrètes) ; prolonger la pause thé en acceptant plusieurs verres, même si on n’a plus soif ; si on a été invité dans une famille, laisser un petit cadeau plutôt que de l’argent ; pour conjurer le mauvais sort, ouvrir largement la main en étalant les cinq doigts, la paume tournée vers son interlocuteur ; ne jamais refuser le couscous que l’on vous offre ; ne jamais passer devant quelqu’un en prière ; ne jamais chercher à pénétrer dans un lieu saint ; éviter de porter le bouquet de jasmin sur l’oreille. La politesse : comme on peut le constater dès l’arrivée, les Tunisiens utilisent des formules de politesse beaucoup plus longues que les nôtres. Si vous êtes à table, il est de coutume de dire Bismillah (Au nom de Dieu) avant de manger. Si on vous annonce une bonne nouvelle, dites aussitôt : Hamdullah ! (Que Dieu soit loué !). Pour remercier, ne pas oublier de dire : Choucran.

et n’oubliez pas que vous êtes les hôtes d’un pays différent du vôtre, avec ses coutumes, ses habitudes…

FORMALITÉS POUR LES FRANÇAIS 

Passeport en cours de validité obligatoire.

CARTE D’IDENTITÉ DU PAYS

Pays    Le plus petit pays du Maghreb, la plus ancienne entité politique d’Afrique avec l’Egypte.

Capitale  Tunis.

Superficie   163 610 km².

Population   9,6 millions d’habitants, dont 98,2 % d’Arabes, 1,2 % de Berbères et 0,6 % autres (Français, Italiens).

Langue officielle   arabe.

Religion    islam, religion officielle. On compte 98 % de musulmans, 1 % de chrétiens et 1 % de juifs.

APERÇU HISTORIQUE

Antiquité

814 avt JC   Fondation de Carthage.

480-264   Conflits territoriaux et commerciaux entre Grecs et Carthaginois.

264-146   Première, deuxième et troisième guerre punique qui s’achève par la destruction totale de Carthage par les Romains.

1er – 2° s   Expansion romaine.

3° s   Le christianisme se répand en Afrique du Nord.

429   Invasion vandale.

534   Les byzantins chassent les vandales.

646   Premières grandes incursions arabes.

L’ère musulmane

647-690   Conquête de l’Ifriqiya par les Arabes.

800   Fondation de la dynastie aghlabide.

909-972   Les Fatimides renversent les Aghlabides et imposent le chiisme. Ils s’installent au Caire en 972 après avoir conquis l’Égypte.

1048   Le gouverneur de l’Ifriqiya s’émancipe de la tutelle fatimide et fonde la dynastie ziride.

11° s  L’Ifriqiya est mise à feu et à sang par les Beni Hilal.

1159-1230   La dynastie marocaine des Almohades domine l’ensemble du Maghreb et l’Espagne.

1230-1574   Règne des Hafsides dont la capitale est Tunis.

L’époque ottomane

1534-1574   L’Espagne et la Turquie se disputent la Tunisie, qui tombe finalement dans le giron ottoman.

17°-18° s   Les corsaires écument la Méditerranée.

1705   Fondation de la dynastie husseinite sous l’autorité symbolique du sultan de Constantinople.

1881   Intervention militaire française sur le territoire tunisien. Signature du traité du Bardo.

Les temps modernes

1934    Habib Bourguiba crée le Néo-Destour, parti d’opposition indépendantiste.

1942-1943   Les forces de l’Axe occupent partiellement la Tunisie. Les Alliés écrasent les Italiens et l’armée de Rommel.

1956-1957   Déclaration d’indépendance. Bourguiba devient président.