Contactez-nous
Arménie Voyage au pays de l'Eden

Découvrir l'Arménie lors d'un voyage culturel sur mesure.

Adossées aux hautes chaines du Caucase, les montagnes arméniennes renvoient l’écho de certains mythes, du jardin d’Eden à l’arche de Noé, reposant sous les neiges de l’Ararat, la montagne sacrée, que les aléas de l’histoire ont située en Turquie, mais qui reste un élément majeur du décor national. Des hautes montagnes aux vallées profondes du Haut-Karabagh, autour du lac Sevan se dressent d’innombrables églises et monastères qui nous rappellent que l’Arménie fut le premier état à embrasser la religion chrétienne. Possédant un patrimoine d’une richesse insoupçonnée, les férus d’art trouveront leur bonheur à arpenter les musées et galeries d’Erevan. Les mémoriaux du génocide et de Sardarapat, ainsi que les nombreuses Khatchkars du cimetière de Noratous dissimulent derrière leur beauté, les éprouvantes tragédies du passé. Ce sentiment d’être des miraculés de l’histoire cohabite chez les Arméniens avec une profonde joie de vivre qu’ils aiment faire partager. C’est dire combien l’hospitalité est inscrite dans les mœurs locales et s’inscrit presque comme un devoir national.

© TERRALTO

Conseils Terralto pour bien organiser votre voyage sur mesure en Arménie

SAISONS À PRIVILÉGIER POUR VISITER L’ARMÉNIE

L’Arménie est un pays méridional, au climat continental, où la chaleur du soleil du sud est tempérée par la fraîcheur de l’altitude. En hiver, neige sur tout le pays, froid parfois glacial (même à Erevan), et sibérien dans la plaine du Chirak, au nord-ouest, où l’on enregistre des températures de -40°C. En été, chaleur torride, surtout dans la capitale et dans les plaines, où le thermomètre peut atteindre les 40°C.

ÉQUIPEMENTS À PRÉVOIR

Ne pas oublier : lunettes de soleil, chapeau/casquette, bonnes chaussures “de marche”, crème solaire, bouteille d’eau

RÈGLES DE COURTOISIE

Ne pas annuler les rendez-vous au dernier moment, laisser un don aux lieux de célébration et aux intervenants.Se couvrir les épaules et les jambes sur les sites religieux.

INFOS SANTÉ

aucune vaccination particulière n’est nécessaire (soyez cependant à jour des vaccinations habituelles). Attention : altitude élevée. Accès aux monastères par des escaliers aux nombreuses marches, ou sentiers pentusCependant, n’oubliez pas votre pharmacie afin de pallier aux insuffisances locales. Pour les voyages en altitude, un tonique cardiaque même léger peut être utile de même qu’un collyre pour les yeux (très fort rayonnement solaire).

CARTE D’IDENTITÉ DE L’ARMÉNIE

Nom officiel : République d’Arménie

Capitale  : Erevan

Superficie  : 29 800 km²

Population : 3.033.000 habitants (2005)

Langues  : L’Arménien

Régime politique : République membre de la CEI

Religion : Plus de 90% des habitants appartiennent à l’Église arménienne apostolique et autocéphale, et ne reconnaissent que l’autorité de son chef suprême, qui siège à Etchmiadzine.

Décalage horaire : + 3 heures en été

Monnaie : le dram (AMD). NON EXPORTABLE (vous n’en trouverez pas en France)

Indicatif téléphonique : 00 374 ou +374

Domaine internet : .am

Հայաստանի Հանրապետություն
(Hayastani Hanrapetut’yun) (hy)

L’une des plus anciennes civilisations du monde, qui fut la première nation à adopter le christianisme comme religion d’état en 301.

L’Arménie est l’un des pays les plus enclavés au monde, pour des raisons naturelles (aucune façade maritime, relief très montagneux et vallées encaissées, difficilement franchissables, villages isolés), mais aussi, pour des raisons de manque d’infrastructures modernes de transports (routes et voies ferrées en pleine réfection), et surtout pour des raisons politiques. Le pays a longtemps souffert d’être une marge de l’empire soviétique. Désormais indépendante, l’Arménie est en conflit avec deux de ses voisins : la Turquie et l’Azerbaïdjan et son enclave du Nakhitchevan. La frontière avec la Géorgie n’est qu’à demi-ouverte.

D’un bout à l’autre du pays, des monastères ont été édifiés, dont plusieurs sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco : églises des VIIe ou VIIIe siècles, des monastères du IXe ou Xe siècle. À leur apogée (XIIIe siècle), des centaines de moines, de théologiens, de scientifiques et d’artistes y résidaient, puisant dans leurs riches bibliothèques les trésors de la connaissance.

Traditionnellement, l’identité arménienne s’articule autour de plusieurs éléments clés: la langue, l’alphabet, le christianisme, la territorialité, la famille, ainsi que des valeurs  telles que le travail, la vertu, le savoir, auxquelles se rajoute la mémoire du génocide.

Les arméniens sont  très attachés aux plaisirs de la table. Les produits locaux ont une saveur exceptionnelle et les repas  ont un côté festif où tous les mets sont présentés ensemble et où le convive  se régale dans l’ordre de son choix.

« Tes printemps fleuriront encore.Tes beaux jours renaîtront encore. Après l´hiver. Après l´enfer. Poussera l´arbre de vie. Pour toi Arménie. » Charles Aznavour