Contactez-nous
Chypre Voyage sur l'île d'Aphrodite

Voyage sur mesure à Chypre au coeur de l'histoire des civilisations de la Méditerranée.

Flottant au milieu des eaux cristallines de la Méditerranée, Chypre s’offre immédiatement au visiteur dans son apparente simplicité entre la cordialité chaleureuse des chypriotes et la beauté franche de leur île. Dans les plaines intérieures, au détour d’une oliveraie, apparaissent les ruines des temples grecs ou romains. Au sommet des collines couvertes de vignobles, pointe une abbaye ou le squelette d’une forteresse croisée. Ces pierres taillées gisant aux abords des villes où se côtoient églises orthodoxes et minarets témoignent de son caractère levantin qu’elle doit à la présence turque, syrienne et même égyptienne. Ce mariage parfois difficile est manifeste dès l’arrivée, de la capitale Nicosie aux plages de Limassol, du port de Famagouste au château de Larnaca. Il rappelle la tragique division entre chypriotes turcs et grecs. Cela n’empêche pas les habitants de l’île d’Aphrodite de témoigner leur amour patriote sous tous ses aspects, culturel avec les mosaïques de Paphos, naturel avec les terres rouges des antiques mines de cuivre de Troodos, et culinaire avec leurs succulents Mezedes.

© TERRALTO

Conseils Terralto  pour bien préparer votre voyage sur mesure à Chypre

CLIMAT

Climat chaud, méditerranéen subtropical (340 jours de soleil par an !) température maxima toujours supportables, grâce aux brises marines et à la très faible humidité de l’air. Été sec et chaud sur la côte, très chaud à l’intérieur, hiver doux, températures agréables toute l’année.

Moyenne des températures °C

J F M A M J J A S O N D
Larnaca 7/20 7/1 8/27 11/32 15/38 18/39 21/40 21/38 19/37 16/34 12/29 9/24

Vêtements

Au printemps, vêtements légers et lainages pour le soir. L’été, il peut faire très chaud, prévoir des vêtements légers, lunettes de soleil, chapeau. À l’automne, comme au printemps. L’hiver, en janvier et février il peut faire assez froid et pleuvoir, prévoir des lainages épais.

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

N’oubliez pas vos médicaments habituels. En toute saison :  prévoyez de bonnes chaussures de marche, des lunettes de soleil, et un maillot de bain.

Heures d’ouverture :

des magasins, (octobre à avril) 8H00/13H00 – 14H30/17H30  (mai à sept.)  8H00/13H00 – 16H00/19H00 (matin seulement mercredi/samedi).

Des banque, sauf Samedi/Dimanche 8H15/12H30 et 16H/19H l’été dans les centres touristiques; l’hiver 15H/17H

Horaires officiels des guides et chauffeurs : 9H/18H avec 1H de pause déjeuner.

Monnaie : l’euro

Décalage horaire : Midi à paris – 13H à Larnaca

Électricité : 240 v. Fiches à trois branches (les hôtels prêtent normalement des adaptateurs)

Souvenirs : Artisanat : poterie, broderie, crochet, laine, vannerie, calebasses décorées – Or et argent, cuivre, cuir – Vins cuits

A s ALPHA I i IOTA R r RHO
b b BETA K k KAPPA S s SIGMA
G g GAMMA L l LAMBDA T t TAF
D d DELTA M m MU U u IPSILON
E e EPSILON N n NU F f PHI
Z z ZETA X x XI C c KHI
H h ETA O o OMICRON Y y PSI
Q q THETA P p PI W w OMEGA

Partie grecque : 757.000 ha (2000) sur 900.000 environ pour l’ensemble de l’île.

Langue officielle : grec mais l’anglais est connu pratiquement de tous les chypriotes. Français compris dans les centres touristiques. Le turc est parlé dans la partie occupée (37% du territoire)

Religion : Les Chypriotes grecs sont en majorité orthodoxes. La communauté turque est massivement musulmane.

GÉOGRAPHIE

Située à 560 Km de la Crète, à 400 de Rhodes, seulement à 75 km des côtes turques et à 100 de la Syrie, Chypre est la sentinelle avancée de l’Europe. 9.351 km² (un peu plus que la Corse), 224 km de long (entre le Cap St André et le Cap Drepanum), moins de 100 de large (du Cap au Cap Greco). 700 km de rivages où alternent plages sablonneuses, criques sauvages et  promontoires rocheux découpés. Capitale : Nicosie.

Du nord au sud, l’île se divise aisément en 5 bandes : une plaine très étroite (3 à 3 km de largeur) bien arrosée, c’est la plus verdoyante région; une chaîne non moins étroite (3 à 4 km) le Pentadactylos, ou chaîne de Kerynia, arrête calcaire longue de 150 km, parallèle à la côte, du Cap Kormakiti au Cap St André; une large plaine sédimentaire centrale, 30 à 50 km, du Golfe de Morphou à celui de Famagouste, domaine du blé, de la pomme de terre, des orangers et des citronniers; une très haute chaîne de montagnes, d’origine volcanique : le Troodhos, large de 30 km et longue de 80, domaine de la forêt (vallée de cèdres rarissimes); entre le Troodhos et la côte méridionale : une zone de collines calcaires où abonde la vigne, où règne l’arbre national : le caroubier.

BREF APERÇU HISTORIQUE

7000-3900 av. JC – Époque néolithique
Cette civilisation s’est principalement développée le long des côtes nord et sud. Récipients de pierre. Après 5000 av. JC, l’art de la poterie est inventé.
3900-2500 av. JC – Époque chalcolithique
surtout à l’ouest, exploitation  du cuivre
2500-1050 av. JC – Âge du bronze
richesse de l’île en raison du cuivre, commerce avec le Proche Orient , l’Egypte et l’Egée. Après 1400 av. JC, arrivée des Mycéniens, puis des Achéens (apport de la langue grecque, de la région et des coutumes), hellénisation progressive.
1050-330 av. JC – Époque des grands royaumes
il y a 10 royaumes, les Phéniciens s’établissent à Kition. Le 7ème siècle est une période de grande prospérité, mais l’île devient la proie des conquérants et tombe successivement sous la domination de l’Assyrie, l’Egypte et de la Perse. Evagoras de Salamine, qui régné de 411 à 374, se révolte contre la Perse, unifie le pays mais doit conclure la paix avec la Perse et perd le contrôle de l’île.
333-323 av. JC – Alexandre le Grand
vainc la Perse et intègre Chypre à son empire
323 – 58 av. JC – Époque hellénistique
à la suite des guerres de succession entre les généraux d’Alexandre, Chypre est finalement rattachée à l’état hellénistique des Ptolémées d’Egypte, la capitale est Paphos.
58 av. JC – 330 ap – Période Romaine
au 1er siècle av. JC, Chypre est prise dans les guerres opposant l’Egypte à Rome. Après la défaite d’Antoine et Cléopatre à Actium (31 av.JC) l’île est annexée à l’empire romain. A l’occasion d’un voyage de St Paul à Chypre, le Proconsul, Sergius Paulus, se convertit au Christianisme et Chypre est le premier pays gouverné par un Chrétien.

Des tremblements de terre destructeurs ont lieu durant le 1er siècle avant et après J.C. Il y a de nombreuses victimes lors de la révolte des Juifs à Salamine en 116 ap. JC et lors de l’épidémie de peste en 164. en 313, l’édit de Milan accorde la liberté de religions aux chrétiens et les évêques chypriotes assistent au Concile de Nicée en 325.

330 – 1191 – Période byzantine
Chypre passe sous la domination de l’Empire Romain de l’Est, connus sous le nom de Byzance. De nouveaux tremblements de terre au cours du 4ème siècle détruisent totalement les cités antiques, de grandes basiliques sont construites. En 488, après la découverte de la tombe de St Barnabé, l’empereur Zenon donne à l’archevêque de Chypre la pleine autonomie. En 647, les Arabes envahissent l’île. En 688, l’empereur Justinien II et le Calife Al Makik, signent un traité faisant de Chypre un pays neutre, mais la neutralité est souvent violée. L’île est aussi attaquée par les pirates et finalement libérée par l’Empereur Nicéphore Phocas, qui chasse les Arabes de cette région de la Méditerranée.
1191 – 1192  – Richard Cœur de Lion et les Templiers
Richard Cœur de Lion s’empare de l’île lors de la 3ème croisade. Il la vend aux Templiers qui la revendent à Guy de Lusignan
1192 – 1489 – Période Franque, domination des Lusignan
l’île est gouvernée selon le système féodal et l’Eglise Catholique prend officiellement la place de l’Eglise Grecque Orthodoxe (constructions gothiques : cathédrales Ste Sophie à Nicosie, St Nicolas à Famagouste). La Domination des Lusignan cesse lorsque la dernière reine, Catherine Cornaro, cède Chypre à Venise en 1489
1489-1571 – Période Vénitienne
l’île est fortifiée par de véritables œuvres d’art militaire
1571-1878 – Période ottomane
en 1570, les turcs attaquent Chypre, l’église latine est expulsée ou doit se convertir à l’Islam, puis la foi orthodoxe est rétablie. La guerre d’indépendance éclate en 182, l’archevêque de Chypre, Kypriano, est pendu.
1878-1960  – Période britannique
selon la convention de 1878, la grande Bretagne se charge de l’administration de l’île qui demeure encore partie de l’Empire ottoman jusqu’en 1914, date à laquelle la Grande Bretagne annexe l’île. Par le traité de Lausanne en 1923, la Turquie renonce à tous ses droits et Chypre est déclarée colonie de la Couronne en 1925. en 1940, les volontaires Chypriotes s’engagent dans les différentes armées britanniques. Après la guerre, les Britanniques considérant l’île d’une grande importance stratégique refusent l’autodétermination. Une guerre de libération éclate en 1955 et dure jusqu’en 59.
1960-2003  – La République de Chypre
Chypre devient une république indépendante le 16 août 1960, mais la constitution s’avère impossible à applique. Lorsqu’en 63, le président de la République propose des amendements, la communauté turque fomente des troubles (décembre 63) puis les ministres turcs se retirent. En 1974 un coup d’état monté par la junte militaire alors au pouvoir à Athènes tente de renverser le président Makarios. Le 20 juillet 74, la Turquie envahit l’île.  Depuis 1974, 37% du territoire (au nord de l’île) est occupé par l’armée turque.
1977 Redémarrage économique
1983 Proclamation d’indépendance de la République turque du nord de Chypre
1987 Accord union douanière étalé sur 15 ans avec la CEE
1990 Candidature à la CEE
2004 Entrée dans l’UE