Contactez-nous
Le blog / Les conseils Terralto

Attention à l’auto-assurance !

Pratique  Attention à l’auto-assurance !

L’assurance annulation, ça coûte cher ! Cela ne couvre pas tout et c’est bien compliqué à comprendre.  Elle est facultative. Si par commodité, elle est parfois incluse dans le prix, le participant est en droit d’y renoncer.

Du point de vue de l’organisateur ou de l’agence, pourquoi payer une prime à l’assureur ? Le risque est limité au montant du voyage. Statistiquement, c’est rare d’avoir plusieurs cas d’annulation. Autant s’assurer soi-même ! La tentation existe et encore plus pour les agences qui traitent des dizaines de milliers de voyageurs.

Mais l’auto-assurance est interdite par la loi.

Le contrevenant est passible de poursuites pour pratique illégale d’un métier réglementé. L’organisateur ou l’agence contrevenant ne peut en aucun cas demander aux participants de se justifier. Seuls les assureurs ont un droit de regard sur le motif et un droit d’accès  au certificat médical, au dossier médical ou au refus de vacances… Pour appliquer des frais remboursables en fonction des motifs d’annulation, l’agence ou l’organisateur doivent souscrire une assurance auprès d’une compagnie d’assurance. A défaut, les frais d’annulation doivent être identiques quelque soit le motif. Si l’agence annonce une garantie non couverte par une compagnie d’assurance, les participants ont la possibilité d’annuler sans frais  comme bon leur semble et n’ont pas à se justifier.

Cela peut être aussi le choix assumé d’une école ou d’une association qui,  ne souscrivant pas d’assurance, prendra à sa charge les frais de toutes les annulations.

Un bon conseil : éviter le «bidouillage» et vérifier la police d’assurance de votre agence.

 

Voir aussi