Contactez-nous
Le blog / Infos destinations

Berlin : quand les murs tombent !

La renaissance d'un phénix  Allemagne Berlin : quand les murs tombent !

Le 21 juillet 1990, huit mois après la chute du mur, sur la Potsdamer Platz, mythique symbole du no man’s land entre les deux Allemagne, le groupe Pink Floyd se produisit sur scène devant 300 000 personnes dans son célèbre opéra-rock The Wall.

Berlin-Ouest, ville sanctuaire entrée en résistance pour sauver l’âme de l’Europe, enveloppée d’un nimbe sombrement poétique, fut pendant la seconde moitié du XX° siècle une source inépuisable et effervescente d’inspiration artistique. Pas de George Smiley sans cet épicentre de la guerre froide et sa ligne de front symbolisée par le Mur et pas de Heroes sans la longue immersion de David Bowie dans cette ville tragique inspiratrice d’un nouveau genre musical synthétique, le Krautrock !

Centre de l’ère des Lumières sous le règne de Frédéric le Grand, le roi philosophe, capitale de l’empire puis du troisième Reich, cible prioritaire des bombardements alliés, ville physiquement divisée entre 1961 et 1989 par une muraille surveillée par des miradors, vitrine idéologique des deux blocs, capitale fédérale, la métropole se pose en témoin de l’Histoire.

Devenue un territoire de la mémoire, elle propose à travers ses nombreux musées et espaces dédiés une rétrospective de l’épopée tragique du XX° siècle, de l’émergence du nazisme à la guerre froide.

Les images des grandes démolitions dues aux bombardements alliés associées à la politique urbaniste du bulldozer menée par Willy Brandt laisseraient penser que Berlin est une ville neuve.

Cependant, de nombreuses constructions des années 20 ont été préservées comme l’Arena Berlin ou le Renaissance Theater. L’île aux Musées, créée au début du XIX° siècle, constitue l’une des plus riches collections d’œuvres d’art du monde, dont le fameux buste de Néfertiti, et l’utopie et le raffinement des Lumières ont trouvé leur consécration dans le splendide château de Sans-souci.

Un voyage scolaire à Berlin ne se limite pas à une plongée pédagogique dans les heures sombres du XX° siècle. C’est aussi la découverte d’une ville futuriste qui, trente ans après la chute du mur, a su retrouver sa vocation de grande capitale et devenir un laboratoire de créativité et de dynamisme en même temps qu’un espace ouvert à la nature et à une faune sauvage hébergée dans ses immenses parcs publics.

 

Voir aussi