Contactez-nous
Le blog / Infos destinations

Épidaure

Guérir le corps, soigner l'esprit  Grèce - Art & Histoire Épidaure

Épidaure :  Un nom sonore et lumineux pour un éblouissant théâtre antique.

Mais qui imagine qu’Épidaure était un hôpital. C’est ici que venaient se faire soigner les Athéniens, les grecs, parfois les romains et les habitants des pays méditerranéens.

L’immense hôtellerie en témoigne.

Étonnant hôpital doté d’un grand stade de sport qui accueillaient les Asclépiéia, des jeux panhélléniques (concours athlétiques) pentétériques (tous les quatre ans).

Épidaure était aussi et avant tout un sanctuaire religieux dédié à Asclépios (Esculape en latin), dieu de la médecine. Fils d’Apollon, ce dieu meurt foudroyé par Zeus pour avoir ressuscité des morts (ou sauvé des hommes), commettant ainsi le péché d’hybris. Dans la mythologie, Zeus est le garant de l’équilibre du Monde et pour le maintenir chacun doit rester à sa place. En ressuscitant des morts, Asclépios donne aux hommes la vie éternelle réservée aux dieux et perd alors la sienne ! Et c’est bien-sûr à Épidaure que se trouvait sa tombe.

Ce sanctuaire a la particularité de montrer que religion, médecine, sport, théâtre et art sont associés dans l’antiquité. Le corps, la vie intellectuelle et culturelle, la spiritualité et la santé de l’esprit ne font qu’un ! Pour garantir une pleine guérison, il faut soigner ces différentes dimensions humaines.

Le petit musée expose des exvotos amusants et très figuratifs remémorant deux millénaires plus tard la gratitude des pèlerins.

Reste  aujourd’hui la perfection de ce théâtre qui force l’admiration !

Voir aussi