Contactez-nous
Le blog / Infos destinations

La Bavière, une fantaisie romantique

Voyage culturel en Bavière  Allemagne La Bavière, une fantaisie romantique

Si, d’une manière générale, l’imagerie d’Épinal force le trait et intensifie les couleurs, celle qui s’attache à la Bavière est très réaliste : des forêts profondes protégeant des lacs aux eaux sombres et des montagnes escarpées contre lesquelles se blottissent de charmants villages fleuris surplombés par des châteaux de conte de fées.

L’histoire de la Bavière est inextricablement liée à sa famille gouvernante, la fantasque Maison des Wittelsbach, aux destins tragiques de Louis II et de sa cousine adorée Sissi comme aux mythologies germaniques fondatrices sublimées par Richard Wagner.

Romantisme et fantaisie dans la contrainte d’une étiquette rigide et pesante; baroque et rococo dans une société attachée au classicisme, à l’ordre et à la tradition…

Il y a en Bavière une route de la démesure et de l’extravagance qui suit d’un château à l’autre le grand rêve de bâtisseur du roi Louis II, assoiffé d’héroïsme et de grandeur, admirateur passionné de Wagner et de Louis XIV. Il fit construire trois châteaux, lançant un chantier sans attendre l’achèvement du précédent : Neuschwanstein, inspiré par les mythes germaniques, chef-d’œuvre romantique mondialement célèbre qui réinventa le concept de la forteresse médiévale ; Linderhof dont il fit son lieu de retraite favori en prenant pour modèle le Petit Trianon ; Herrenschiemsee, sur une île du lac Schiemsee, véritable Versailles bavarois, inachevé mais orgueilleusement orné d’une Galerie des Glaces de 98 mètres, de 26 mètres supérieure à celle de son modèle.

Cette créativité prolifique ne se limite pas à l’architecture aulique et la route romantique propose de nombreuses haltes pour visiter des abbayes et des églises qui sont de véritables chefs d’œuvre du baroque et du rococo allemand où les stucs éclatants de blancheur, les ors chatoyants et les fresques aux couleurs délicates se combinent pour offrir des décors époustouflants.

Un voyage ne suffit pas pour tout voir. Il faut, c’est essentiel, laisser du temps pour Munich, les riches collections de ses pinakotheks, le Schloss Nymphenburg, résidence d’été des rois et lieu de naissance de Louis II, et s’attabler au soleil dans un Biergarten de l’Englisher Garten.

 

 

Voir aussi