Contactez-nous
Le blog / Infos destinations

BPeace, correspondant Terralto à Jérusalem

Israël & Palestine BPeace, correspondant Terralto à Jérusalem

BPEACE Tour comme « be peace » (soyez la paix sous-entendu par votre pèlerinage) ou comme « Bassem peace » (la paix de Bassem sous-entendu vous accompagne au long de votre pèlerinage).

Si la société porte l’initiale du prénom de son dirigeant, Bassem vous annonce aussitôt que c’est elle, Élisabeth son épouse qui a voulu cette entreprise. Voyant son mari travailler avec autant de cœur et un tel souci du service, elle a bataillé pour qu’il créé son entreprise. Pendant ce temps, Élisabeth enseigne l’anglais puis dirige une crèche et s’investit dans son association « Coexistence » qui favorise les expériences entre des juifs, des arabes et des chrétiens vivant en Terre Sainte notamment par les voyages à l’étranger : il faut vivre et passer du temps ensemble pour créer les conditions d’une vie possible.

C’est en 2000, en pleine « intifada » que Bassem se lance, laissant à Élisabeth le soin de nourrir la famille et élever leurs deux enfants. Ils ont grandi et aujourd’hui, toute la famille est réunie dans l’affaire qui continue à prospérer avec des clients français, italiens, russes, grecs, indonésiens, roumains, indiens, sud-américains, espagnols, malaisiens, singapouriens, australiens…. Il faut dire que les langues, c’est plutôt leur « truc ».

La devise de Bassem : “No problem, we will find a solution”. Le service, toujours le service, encore le service. Trois téléphones sonnent en même temps. Dur de répondre aux trois clients mais il prend soin de bien vérifier qui appelle pour rappeler et garantir son service, de nuit, de jour, le week-end… c’est leur vie et ils en sont fiers.

« Tu comprends, Alain, la majorité des pèlerins viennent une fois dans leur vie. Ils ont économisé pour venir et c’est souvent le voyage le plus important de leur vie. Notre plus grande joie est de permettre à ces personnes de marcher dans les pas du Christ. »

Nés à Jérusalem, ayant grandis à Jérusalem, mariés à Jérusalem, travaillant à Jérusalem, ils restent sur cette terre qu’ils aiment contre vents et marées dans cette communauté chrétienne qui s’effiloche. « Si ce n’est pas facile tous les jours, c’est notre témoignage de chrétiens ».

Je regarde Élisabeth et je leur vole un secret : ses grands yeux noirs qui font le charme de l’Orient, sont attendris par la façon dont son mari la regarde. Ils ne sont pas que professionnels et chrétiens, ils sont heureux !

Voir aussi