Contactez-nous
Le blog / Infos destinations

La Macédoine, âme des Balkans

Histoire  Macédoine La Macédoine, âme des Balkans

Avant de me rendre en Macédoine, j’aurais  difficilement situé le pays sur la carte  des Balkans. Je savais, mais qui ne le sait, que c’était la  terre nourricière d’Alexandre le Grand qui, le temps de son court règne, avait fait goûter à son minuscule royaume l’ivresse des grands espaces.

Dès l’arrivée dans la capitale, Skopje, le décor est planté. Un vieux pont jeté entre deux rives : sur l’une, l’orient, ses hammams, ses bazars et ses caravansérails, sur l’autre, l’occident, un décor carton pâte Hollywood grand-genre pour masquer les immeubles de l’ère soviétique, une profusion de statues des héros nationaux et une ambiance Jazzy dans les bars.

La grande richesse et la complexité de son patrimoine sont le trésor de ce territoire à la croisée des chemins, toujours convoité, longtemps dominé, et composé d’une mosaïque de communautés, slave, albanaise, tzigane et turque.

Dans ce pays de montagnes où la nature magnifique est encore protégée par trois grands parcs naturels dans lesquels vivent entre autres espèces des loups, des ours et des lynx, les vestiges d’une histoire multimillénaire ont été préservés, et le voyageur visite aussi bien des sites archéologiques de l’âge du bronze et de l’époque romaine que ces nombreuses églises byzantines qui ont traversé les siècles et dont les murs sont recouverts de fresques d’une richesse iconographique et d’une fraicheur merveilleuses. Les amateurs d’icônes seront comblés par  les splendides iconostases où l’exubérance des ors et des couleurs  s’harmonise à la douceur du bois sculpté.

On n’échappe pas à la grande histoire ici. Elle a creusé ses sillons sanglants et les passionnés pourront se recueillir  sur les tombes des 13000 soldats français tombés à la bataille de Monastir en 1917.

Le pays est généreux et l’on aime passer des heures à table. Des produits bio d’excellente qualité composent les plats cuisinés servis en abondance tous ensemble sur de grandes tablées où chacun pioche ce qu’il veut.

Orient et occident ont entremêlé leurs saveurs, leurs traditions et leurs rythmes et c’est dans sa cuisine et dans sa musique que l’âme macédonienne se révèle.

 

 

Voir aussi