Contactez-nous
Le blog / Infos destinations

Rome sweet Rome

Art  Rome - Art & Histoire Rome sweet Rome

On le sait bien, Rome est multiple. Rome antique, paléochrétienne,  Renaissance, Baroque, et même Rome contemporaine écrasée par le prestige des époques précédentes et qui mérite de se laisser découvrir.

Mais il existe encore une autre Rome, celle-ci secrète, cachée derrière ses façades Renaissance et Baroque, qui ne se dévoile qu’à de rares privilégiés : La Rome VIP, celle des palais privés. Avec les bonnes connexions, les portes de ces demeures patriciennes s’ouvrent et l’amateur d’art a alors le plaisir de la découverte exclusive. Souvent guidé par ses hôtes, il parcourt des pièces décorées par ces artistes mêmes qu’il a admirés dans les musées et églises de la ville, où les meubles d’époques, sculptures et objets d’art ont chacun une histoire propre. Car l’Histoire, grande et petite, est partout présente dans ces lieux. Habité depuis la Renaissance par des familles qui ont pris une part active à la vie politique de leur ville et de leur pays, chaque palais garde en mémoire un haut fait et la visite gagne alors en relief et en couleur. Pour clore l’entrevue, notre visiteur ébloui peut avoir l’insigne honneur d’être convié par son hôte à un apéritif sur une de ces merveilleuses terrasses qui dominent la vieille cité.

TERRALTO a mis en place, notamment pour Didier Rykner et la Tribune de l’Art, un programme exclusif de visites de palais romains accompagnées par une ambassadrice appartenant à l’une des plus illustres familles italiennes.

Cette manière décalée de découvrir la ville, à l’écart des foules, immerge le visiteur dans l’atmosphère de la grande Rome des XVIème et XVIIème  siècles. On se laisse charmer par les parfums surannés d’une époque où le pouvoir et les arts entretenaient des liens si féconds, fixés dans la pierre et mis en scène dans les représentations picturales par les plus grands génies de leur temps. Enfin, luxe suprême, on prend le temps de la visite et de la contemplation. Loin du bruit et de la fureur, dans un silence attentif, on peut enfin entendre les explications d’un guide conférencier qui n’a plus besoin de s’époumoner et avoir dès lors la satisfaction d’en avoir retenu quelque chose.

 

Voir aussi